Retour case départ.

 

Ne désirant pas prendre le risque de rencontrer les mêmes péripéties dans un autre col, nous décidons de passer par le Perthus.

 

 

Nous allons donc parcourir 400 kms de plus.

Une pluie soutenue nous accompagnera jusqu’à retrouver un bout de ciel bleu à l'approche du Perthus. 

 


Lundi 21 avril.


 

Après une nuit au calme sur la parking du Perthus, nous laissons derrière nous la grande blanche pour retrouver la grande bleue.

 


Péñiscola

 

C'est au camping Ferrer, situé en centre ville, que nous nous installons.

Des prix très doux pour séjours longs sont pratiqués hors saison.

 

Péñiscola est une station balnéaire à l'espagnole, hyper urbanisée mais qui malgré tout a du charme et est très agréable à vivre hors saison.

Le front de mer est aménagé jusqu'à Bénicarlo permettant des balades à vélo qui peuvent se poursuivre  jusqu'à Vinaros.

Enfin la Siéra d'Irta, zone protégée au sud, offre également de belles escapades.

 

 


 

La citadelle, le port et la plage au sud de la ville.

 

 

Du haut de la citadelle, très beau panorama sur Péñiscola et les environs.

 


La Citadelle


Péñiscola et la pêche.

 

Péñiscola dispose d'une très belle flottille de chalutiers. Il est possible d'acheter le poisson en direct.

 


Péñiscola et les agrumes.

 

Nous sommes bien en 2008 et le cheval fait de la résistance.

 

Oliviers, Orangers, Citronniers, amandiers, néfliers sans oublier les petits artichauts et autres fèves.

A Bénicarlo, il y a un marchand chez lequel il est possible d'acheter en gros. Au retour ça permet de ramener des produits frais à bas prix.