Samedi 15 Septembre

 

C'est sous un beau ciel bleu que nous quittons El Jadida pour Oualidia.

Nous empruntons la route côtière de part et d'autre de laquelle se succèdent cultures, salines et recolte des algues.

 

 

Mais c'est aussi la rencontre d'un grand pôle industriel qu'est le site de Jorf.

 


Dimanche 16 septembre.

Oualidia (voir Maroc 2011)

 

 

C'est le we et pour savourer les grillades il suffit de s'installer sur la plage.

Quant aux huitres, elles sont toujours aussi savoureuses.

 

 

Un peu de pub pour l'Hyppocamp, endroit magique tant par ses jardins que par la vue qu'offre sa terrasse sur la lagune.

 


Lundi 17 septembre.

 

Une très forte brume enveloppe le parking et nous n'emprunterons pas la route côtière pour rejoindre Safi tant l'horizon est bouché.

 

Courses au Marjane de Safi et continuation vers Sidi Kaouki ou nous nous installons pour quelques jours.

 


Mercredi 19 septembre

 

Si Sidi Kaouki est un endroit parfait pour qui aime le calme et la nature, il faut reconnaître que pour ce qui est du ravitaillement il vaut mieux aller à Essaouira.

 

C'est ce que nous allons faire ce mercredi en imitant les marocains.

Pour cela il suffit de rentrer dans un grand taxi à sept avec le chauffeur.

Les 25 kms qui séparent Sidi Kaouki d'Essaouira paraissent bien longs. Mais pour 60 dhs la course on ne va pas se plaindre...

 

Beaucoup de travaux de voirie en cours ont rendu Essaouira peu agréable. Sans parler de la réfection du réseau d'assainissement qui parfume généreusement la ville...

Pour le reste il faut chercher l'ambiance là ou elle se trouve.

 

 

Le tout c'est d'y croire.

 

 

Les dames ont bien aimé chiner, sûrement chinois...

 


Dimanche 23 septembre.

Dernière journée à Sidi Kaouki et première journée sans voir le soleil.

Demain nous prendrons la route pour Agadir.

 


Lundi 24 septembre

Il a plu cette nuit. Ce matin le brouillard est bien présent et nous quittons Sidi Kaouki avec un peu de regrets .

 

Une oasis bien sympathique à quelques pas ... de l'océan.

 

En arrivant sur Agadir, nous nous dirigeons directement au Marjane afin de faire les courses. 

Ne pensant pas rester longtemps, nous nous dirigeons ensuite au camping d'Agadir. Il est ouvert mais en travaux et vu l'état général du site nous préférons rejoindre le camping d'Atlantica Imourane.

Très beau camping dont les abords ne sont pas à son image ce qui enlève beaucoup à la beauté du site.

Nous décidons d'y rester quelques jours pour profiter de la plage.

 

 

Une plage magnifique malheureusement souillée de détritus...

 

 

Jeudi nous sommes allés à Agadir faire les souks. L'ambiance est toujours la même.

Mais nous avons eu droit à une manifestation imprévue quand un déluge s'est abattu sur Agadir. L'eau passait de partout dans le souk et l'affolement général pour couvrir les étals et évacuer l'eau.

 

Vendredi nous nous levons avec un beau soleil certains qu'il assécherait les litres d'eau tombés la veille.

 

Le temps de faire le grand ménage dans le Camping-car et à nouveau un orage fit son apparition.

Heureusement il fut de courte durée pour laisser de manière sûre la place au soleil.

 

L'après midi, longue promenade sur la plage pour le plus grand plaisir de Falco. Mais si les oueds ont été nettoyés par les orages, la plage sert de piste d'atterrissage à tous les détritus et le spectacle n'est pas réjouissant. 

 

Samedi, lever avec le soleil. L'atmosphère a bénéficié des orages et offre une superbe visibilité. Mais très vite un fort vent de Nord-Ouest, plutôt frais s'est levé.

Doucement on remballe le matériel, demain c'est le départ pour Tafraout avec Albert et Simone, Guy et Hélène nous ayant quitté pour rejoindre Sidi Ifni. Nous les retrouverons plus tard.