Nos compagnons de voyages

2001. Acquisition de notre premier camping-car. Marcel pour les intimes.

Un Pilote 50CX de 1994 sur Ford 2.5l TD de 100cv. Un camping car de 6m30, rustique mais confortable, offrant une très bonne autonomie. Très bon grimpeur mais à la 5ème trop longue engendrant un très bon appétit.

Il nous emmena sur les routes de Bretagne, d'Aquitaine, de Provence, du Languedoc, d'Espagne et du Portugal. Il est toujours en balade.

2005. Nous remplaçons Marcel par MJ (Marcel Junior).

Toujours un Pilote mais un intégrale Galaxy 270 de 2000 sur Fiat 2.8l TDI de 122cv.

Le choix c'est fait par rapport à un plan jour offrant un maximun d'espace et de volume pour un 6m15. Un camping-car de qualité, très bon routier à l'appétit raisonnable de 9l8 et très agréable à vivre.

Nous avons parcouru ensemble la Bretagne, la Provence, l'Espagne et le Portugal.

2009. C'est la retraite et nous changeons MJ pour un nouveau Marcel.

Les trois mois passés au Portugal et en Espagne en 2009 avec MJ ont fait apparaitre le coté un peu contraignant de devoir baisser les dossiers des sièges pour descendre le lit de pavillon tous les soirs.

Le choix de passer plusieurs mois par an en Camping-car a réorienté notre choix sur un profilé de 7m40 avec lits jumeaux et garage.

Nous avons donc fait l'acquisition de ce Coral sur Fiat 2l3 de 130cv qui doit nous mener au Maroc en Janvier 2010.

Bilan d'utilisation.

* Le porteur.

Aucun problème à signaler au bout de  20 000 kms.

Cette mécanique est bleuffante. Non seulement elle est souple, même si elle n'a pas la rondeur de l'ancien 2l8, mais son couple permet d'exploiter vraiment la 6ème. De plus la boîte est très bien étagée.

Cette mécanique est silencieuse et peu gourmande à des régimes de retraités...

 

Les sièges sont de très bon confort et la cabine agréable.

Très bien la position de la batterie logée dans le plancher devant le siège conducteur et qui de ce fait se trouve moins exposée au froid.

 

* Le châssis.

Passer d'un châssis Alko à un châssis Fiat peut sembler régresser.

En fait il n'en est rien. Le châssis Fiat monté sur suspensions pneumatiques gagne en souplesse. La tenue de route est parfaite et les virages sont pris bien à plat.

Dans la configuration qui nous concerne, le long porte-à-faux peut induire en cas de charge maximale un délestage du train avant.

* L'habitacle.

L'implantation est du type lits jumeaux longitudinaux sur garage, compartiment toilette et cuisine en L en face à face et dînette à l'avant.

 Le point fort est le rangement. Tous les volumes sont exploités. 

Mais attention car ils se trouvent sur la moitié arrière du camping-car.

Chaque zone de vie est bien répartie et l'équipement, comme dans beaucoup de camping-cars, est complet. 

* Le bilan.

Ayant vécu cinq mois dedans en 2010, nous ne pouvons que constater qu'Adria a réalisé le grand camping-car pour deux.

D'un très bon rapport qualité/prix, il offre tout ce qu'il faut pour y vivre un long séjour.

 

Sur le plan de la fiabilité notons la panne du frigo, la fuite du réservoir d'eaux usées, la porte de la douche, le bac à douche fendu, le bug du circuit imprimé de la chaudière.

 

Les sociétés Adria, Truma et Dometic ont su montrer leur sérieux.

 

 

Info récit:

A venir Italie 2014.

Tourisme en Ille et Vilaine.

Les Sites

Les Forums

Créateur de voyages sur mesure et sapharis

en Afrique du sud, Tanzanie,kenya, Namibie ...

Vous avez besoin d'un guide