Le matériel.

L'ancêtre. Un Lumière.
L'ancêtre. Un Lumière.

Figer le moment, faire revivre le souvenir, rechercher l'insolite, la photo a toujours fait partie de nos voyages.

 

1978, l'achat du premier Reflex,  un Minolta XE5 équipé d'un 50 mm, d'un Zoom Tamron 38-105 mm et d'un doubleur de focale aux piètres résultats.

C'était un appareil semi automatique, idéal pour apprendre les techniques de la photographie.

C'était aussi le temps des diapositives, permettant d'organiser de belles soirées de projections en famille, pour partager le voyage, et qui au final n'interressaient pas grand monde...

C"était aussi le temps du labo et des tirages en noir et  blanc, des essais de virages et autres.

 

1998, C'est le remplacement du bon vieux XE5 et ses 20 ans de service par un boitier à mise au point automatique.

Ce sera toujours un Minolta, un 800SI équipé d'un Zoom Minolta 24x85 mm. Mais très vite, un 600SI équipé d'un Zoom Sigma APO 75x300 mm vint compléter l'équipement.

C'est le temps du scanage des photos. Je ne suis pas attiré par les appareils photo numériques (APN) et pourtant j'apprécie, étant branché informatique, les nombreuses possibilités de créativité que permet la numérisation des photos.

 

2008, l'argentique commence à s'essouffler et j'en ai un peu assez d'être tributaire de l'inégale qualité du développement des labos locaux.

Faire le pas vers le numérique oui mais je tiens à garder mes objectifs qui sont de qualité.

Le choix sera vite fait, Sony a racheté Minolta, la monture est la même donc ce sera un Sony Alpha 100. Très vite un deuxième Alpha 100 viendra compléter l'équipement.

 

 

 

Sony Alpha 100

Objectif Minolta 24x85 mm.

 

Sony Alpha 100

Objectif Sigma APO 75x300 mm.

 

Le rapport de 1.5 qui découle de la différence de surface du capteur par rapport au 24x36 n'est un problème qu'en grand angle puisque le 24 mm devient un 36 mm.

 

Ce que je retiens des APN Reflex c'est qu'il n'est pas nécessaire de se ruiner pour avoir un appareil qui fasse de belles photos.

 

Notre équipement est complété par le Samsung WB510 de Madame, un peu lent mais qui fait de belles photos et surtout est équipé d'un 24 mm qui vient compenser mon 24 devenu 36.

 

Les Logiciels

Comme beaucoup d'entre nous, j'utilise des logiciels libres en fonction de ce que je veux faire.

 

Picasa : Redresser, recadrer, parfois réhausser.

 

Photofiltre : Automatisation des dimensions, de la mise en cadre, du renforcement de la netteté, du texte sur photo.

 

The Gimp : création de cadres complexes.

 

BorderMaker : signature.

 

Je ne travaille jamais sur les photos originales. Elle sont enregistrées sur le disque dur du PC, sur un disque dur externe et sont gravées sur DVD.

 

Les tirages papier.

Un bel album à feuilleter c'est agréable et un beau voyage mérite, à mon sens, que ses plus belles photos soient tirées sur du papier de qualité.

 

Là aussi l'informatique et Internet ont bien simplifié la démarche. Le tout étant de trouver le bon site de développement.

 

J'utilise les services de MyPix,  le rapport qualité prix est très bon et j'en suis très satisfait.

 

 

Info récit:

A venir Italie 2014.

Tourisme en Ille et Vilaine.

Les Sites

Les Forums

Créateur de voyages sur mesure et sapharis

en Afrique du sud, Tanzanie,kenya, Namibie ...

Vous avez besoin d'un guide